TAX SUITS YOU c’est un peu le cocktail parfait entre une bonne louche de fiscalité, un zeste d’aventure, pimenté d’un peu de témérité, le tout secoué par le hasard de la vie. Mais surtout teinté de rencontres inspirantes.

Au commencement, c’est l’histoire d’une jeune fiscaliste rennaise-malouine, arrivée à Paris pour ses premières années en tant qu’avocate. Qu’il était grand ce mot, AVOCATE, pour une toute petite bretonne de 3 pommes et demi. 3 années passèrent. Des amis. Des rencontres. Des nuits blanches. De la fiscalité en veux-tu en voilà, comme dirait notre grand-mère. Mais surtout une incompréhension. Un domaine épanouissant, enrichissant, stimulant (si si je vous assure). Mais une petite dose de folie manquait à ce cadre. De quoi faire poser des questions à cette petite bretonne qui a cru l’espace d’un moment s’être faite alpaguée par les lumières de Paris comme les bateaux attirés par un phare malvenu vers des cotes rocailleuses vikings. Changer de profession ? Surtout pas !Plutôt le début d’un projet. Une prise de conscience. Que l’on pouvait être soi et que l’on pouvait faire des choses qui nous plaisait, même sur les pavés de la ville des Lumières.

La leçon était terminée ici, et il était temps de noircir les lignes d’une autre page.

L’humain comme nouveau moteur, votre avocate préférée a donc attrapé son vélo, quelques bagages, beaucoup de projets dans ses sacoches-vélo. Rouler sur les côtes ibériques, direction l’Espagne et le Portugal, avant de rejoindre le Maroc, puis l’Amérique Latine. Le projet était lancé. Des entrepreneurs sociaux sur le passage. Quelques entreprises à accompagner. Des projets humanitaires. D’autres plutôt associatifs ou culturels. Un peu d’huile de coude et de graisse (pour la chaîne du vélo…), le temps d’oublier un peu le Code général des impôts.

La vie est venue mettre son petit grain de sel pour modifier les plans de départ… Un accident sur la route a nécessité un retour urgent au pays de l’or blanc, ce doux pays guérandais qui sent bon la mer et les marais salants. Un instant de répit que la vie avait décidé de lui offrir. Un temps pour réfléchir. Ce moment a permis également de rencontrer de nombreuses personnes, des entrepreneurs, des exploitants individuels, des marchands de sel (et non de tapis), des coopératives, des particuliers, tous en recherches de conseils de qualité qu’ils trouvaient difficilement en fiscalité. Et en petite fiscaliste qu’elle était, une fois ses valises posées à Nantes et les quelques premières personnes rencontrées, de nombreuses femmes surtout, elle se mit à rêver d’un lieu où la fiscalité pourrait s’adapter à chacune des personnalités qu’elle pourrait être amenée à rencontrer, d’un lieu où le client arrive comme s’il était accueilli à la maison avec un bon chocolat chaud lors des longues journées de pluie et repart avec un régime fiscal qui lui serait aussi adapté qu’une bonne coupe de cheveux chez un coiffeur ou qu’un beau costume chez un tailleur de qualité. Un lieu où les conseils rimeraient avec qualité et l’accompagnement deviendrait primordial, où le client ne sera pas assommé sous des chiffres et des textes de loi mais sortirait certain de son choix et des opportunités que lui offre la fiscalité. Pour que le client ne voit plus la fiscalité comme un fardeau mais comme un outil qui lui permettra de grandir et de s’épanouir.

C’est ainsi donc qu’est née l’idée de TAX SUITS YOU. L’idée qu’une start-up pouvait avoir besoin d’un vrai coup de pouce pour se lancer et que la fiscalité serait son package de lancement et non plus son kit des premiers secours. L’idée qu’une association avait besoin d’un bon conseil fiscal pour surmonter une perte de subvention. L’idée qu’un contribuable pouvait avoir besoin d’une oreille compréhensive face à des erreurs réalisées ou des mauvais conseils prodigués.

Prêt(e) à embarquer ?