Baromètre 2018 : les tendances des PME et start-ups à l’étranger

Les entreprises françaises, toujours aussi frileuses pour leurs développements à l’étranger ?

Et bien non. Les entreprises, et principalement les start-ups, n’ont plus peur de se développer et de viser l’international.

Les choix de nos entreprises ne sont toutefois si insolites, puisque les États-Unis reste la nation préférée pour les développements à l’étranger, particulièrement appréciée par La French Tech ou les primo-investisseurs ! L’Afrique ou l’Amérique Latine restent toutefois boudées. Et pourtant se pointent de nouveaux concurrents de plus en plus forts. On pourrait penser aux pays asiatiques qui attirent 15% de nos entreprises françaises, et notamment des villes comme Singapour grâce aux accords passés avec la France.  Mais ce sont nos pays européens méditerranéens qui ont le feu en poupe : l’Espagne a détrôné nos cousins anglais, (Brexit ? douceur de vivre typique des villes méditerranéennes ? tapas & sangria ? ou attraits fiscaux ?), l’Italie suit doucement et surprend, pour faire dangereusement concurrence à l’Allemagne ou à quelques homologues asiatiques.

Qu’est-ce qui attire nos jeunes pousses au-delà des frontières ?

  • Gagner en compétitivité
  • Obtenir des nouvelles parts de marché
  • Se rapprocher du consommateur et mieux le comprendre en s’adaptant à ses spécificités
  • Acquérir ou se rapprocher d’un concurrent
  • Découvrir de nouveaux produits, manières d’exercer ou de produire, limiter les coûts d’échelle, etc.
  • Accomplir un rêve (attention toutefois à ce que celui-ci ne soit ni mirage ni ne dérive en cauchemar)
  • Et parfois aussi, pour le bien de la planète avec le développement d’entreprises sociales et solidaires (même si cette tendance est moins marquée que les précédentes).

On pourra toutefois anticiper d’ici les prochaines années, sous réserve du développement des cryptomonnaies et autres e-outils, que nos jeunes poussent soient de plus en plus attirées vers les pays de l’Est ou à la Suisse, qui misent sur un assouplissement de leurs règlementations internes et sur la propulsion de cette nouvelle économie.

Envie de développer à l’étranger ? Découvrez la variété de nos services à l’international dans la section dédiée !

Sources : Baromètre 2018 de l’implantation internationale des startups, PME et ETI réalisé par Pramex et Banque Populaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s